Ses principes

En 1924, Rudolf STEINER instille les fondements de la biodynamie.

Cette méthode, qui va plus loin que le simple fait d’arrêter les pesticides de syntheses, était une réponse à une préoccupation de l’agriculture de l’époque qui voyait déjà la terre en danger.

+ L’application de ces préparations intervient à des moments précis dans le cycle de la plante et tient compte par exemple des rythmes lunaires et de l’alignement des autres planètes suivant les saisons.

+ Cette reconnaissance de l’importance de la terre  nous pousse à son respect quotidien, c’est d’ailleurs pour cette raison que nous privilégions son travail par des griffages et des labours.

Application de la Biodynamie à la viticulture

Les préparations biodynamiques

 

Nous considérons nos 23 hectares de domaine comme un être vivant, le sol cultivé ainsi que l’air environnant deviennent ainsi la base énergétique de la vigne. Notre but est de fournir à la plante le meilleur environnement possible pour se développer.

Dans cette optique, les préparations à base de produits naturels que nous utilisons sont composées aussi bien de matières végétales, animales et minérales.

Pour exemple, on peut retrouver de la bouse de vache, de la poudre de basalte, des coquilles d’oeuf et un mélange de six préparations biodynamiques dans le  compost que nous utilisons. Au sol,  Il permet une bonne décomposition des matières organiques et apporte « l’impulsion » aux préparations biodynamiques en renforçant le processus de décomposition de la terre en humus.

 

Share Button